Urbanisme et Aménagement

  • Accueil
  • > Accès concours jeunes urbanistes
11 novembre 2014

Les enjeux de la certification professionnelle des diplômes d’urbanisme

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

Vendredi 24 octobre dernier, le Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU), Urbanistes des territoires (UT) et le syndicat des nouveaux urbanistes (SNU) présentaient leur proposition de certification professionnelle des diplômes d’urbanisme de niveau Master (Bac+5), proposition récemment soutenue par Sylvia Pinel, Ministre du Logement, de..lire la suite avec le lien suivant : CommuniquéDePresse_CNJU-SNU-UT_Suite_Au_241014

30 juin 2014

Les urbanistes de France s’unissent. Collectif National des Jeunes Urbanistes – Syndicat des Nouveaux Urbanistes – Urbanistes des Territoires

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes
Les urbanistes de France s’unissent.
 
Le 22 mai 2014, à Paris, Bernard Lensel, président de l’association Urbanistes des territoires (UT), François Favard, président du Collectif National des Jeunes Urbanistes (CNJU), et Dominique Musslin, président du Syndicat des Nouveaux Urbanistes (SNU), ont signé une résolution commune pour le rassemblement de la profession des urbanistes. (Voir la contenu de la résolution en fichier joint en fin d’article)
 
A l’heure de la mise en œuvre de la loi ALUR et de la réforme territoriale, les trois organisations souhaitent rappeler le rôle essentiel des urbanistes dans la définition des stratégies territoriales et l’élaboration des politiques publiques locales.
Associées dans le cadre de préparation de loi ALUR et auditionnées en 2013 à l’Assemblée nationale lors de son examen au Parlement, les trois organisations continuent de plaider pour un renforcement de la maîtrise d’ouvrage publique de l’urbanisme. A cet égard,UT, le CNJU et le SNU souhaitent alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de mobiliser les compétences professionnelles des urbanistes.
 
Il est désormais temps de faire de la profession des urbanistes une branche professionnelle à part entière.
Pour les trois organisations, trois priorités doivent être mises à l’agenda pour consolider la profession :
·         La certification professionnelle des diplômes d’urbanisme de l’Enseignement supérieur (niveau Master);
·         La reconnaissance des compétences et des qualifications (diplômes de niveau Bac+5) des urbanistes exerçant dans le secteur public territorial
·         Une protection sociale commune en matière de droit du travail pour les urbanistes bénéficiant d’un contrat de travail de droit privé.
 
Pour en savoir plus, retrouver la résolution commune d’UT, du CNJU et du SNU avce le line ci-dessous.
 
Contacts
UT : Bernard LENSEL (06 52 74 44 04)
CNJU : François FAVARD (06 26 01 36 39)
 SNU : Dominique MUSSLIN (06 80 15 27 01)
 
Autres liens utiles :
 

 

29 novembre 2013

Pour donner une suite à la quête identitaire des urbanistes en France

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

par Janine BELLANTE, Bernard LENSEL et Eric RAIMONDEAU,Urbanistes des Territoires. 25 novembre 2013

L’article du numéro de Traits Urbains de ce mois de novembre 2013 sur la  »quête identitaire » des urbanistes en France a le grand avantage de poser ouvertement une question jusqu’ici traitée de façon trop confidentielle, celle de la visibilité d’une profession mal prise en compte en France, tant par les politiques que par les professionnels ; parfois même par certains urbanistes eux-mêmes.

En 1996, les associations d’urbanistes, dont Urbanistes des territoires, ont créé le Conseil français des urbanistes CFDU, qui fédère les associations d’urbanistes qui travaillent dans tous les champs de l’urbanisme. Cette confédération a pour vocation de rassembler les urbanistes autour de questions d’actualité, de représenter la profession dans son unité et porter la parole commune auprès des décideurs.

Il a créé l’Office de qualification des urbanistes afin de conforter la profession etécarter les personnes  qui avaient usurpé le titre d’urbaniste sans en avoir les connaissances et les bases essentielles, notamment les sciences sociales. Malheureusement, certains intervenants ont oublié les fondements et les enjeux de ce rassemblement historique ; ou plus simplement ils ne font plus rien pour mettre en avant et porter les valeurs qui ont généré ce rassemblement professionnel (Lire la suite…)

21 novembre 2013

Maintenir une réelle « biodiversité » chez les urbanistes des collectivités territoriales

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes, Info diverses

Par Anne GAROUX, Jacques GRANGE, Bernard LENSEL et Eric RAIMONDEAU, Urbanistes des Territoires. (11 novembre2013) 

La profession d’urbaniste dans les collectivités territoriales françaises se trouve fortement impactée depuis maintenant trois ans par le décret de 2007 pris dans la suite d’une directive européenne de septembre 2005 sur la reconnaissance des qualifications professionnelles.

La directive européenne traitait de la libre circulation des professionnels dans les pays de la communauté européenne et de la prise en compte de leur expérience acquise durant l’exercice de leur métier.

Interprétation hexagonale et bilan :

L’interprétation française a mis l’éclairage, avec le décret 2007-196 du 13 février 2007, sur les diplômes universitaires à écarter de certains concours administratifs, sous l’influence appuyée de quelques écoles d’ingénieurs, qui tentent avant tout de maintenir leur « production de diplômés » dans un contexte de nette réduction des postes dans les services de l’Etat.

Où est la prise en compte de l’intérêt général dans ce processus, nous avons une difficulté certaine à le déterminer …

Que donne cette situation un peu surréaliste après quelques années d’application ? Les concours voient leurs résultats baisser en qualité, notamment à l’écrit, car ces mêmes formations (Lire la suite…)

5 mai 2013

LE BLOCAGE DES DIPLOMES EN URBANISME DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE SE POURSUIT ET S’AGGRAVE

Par Eric RAIMONDEAU Urbaniste Qualifié OPQU Ingénieur Territorial

Un contexte difficile depuis 2007 :

On le sait depuis 2007. Les jeunes diplômés titulaires d’un Master 2 en Aménagement et urbanisme se voient bloquer l’accès au concours d’ingénieur de la fonction publique territoriale. Les textes mettent en exergue qu’ils ne disposent pas de la formation scientifique ou technique nécessaire pour exercer des missions d’ingénieur territorial.

Pour accéder à la catégorie A, la seule solution qui s’offre à ce jour à eux consistent à passer le concours d’Attaché Territorial de la filière administrative. Concours qui, il y a quelques années s’est vu doté d’une spécialité urbanisme. Même si la filière administrative offre la possibilité d’accéder avec le temps au grade de Directeur Territorial puis par concours au grade d’Administrateur (A+) cette situation ne satisfait personne.

Le seul moyen qui restait aux jeunes urbanistes, il ya encore quelques mois, pour accéder la filière technique consistait à passer le concours de technicien supérieur territorial de catégorie B. Après quelques années d’ancienneté l’accès à la catégorie A et donc au grade d’ingénieur pouvait se faire par le concours interne ou la promotion interne.

L’accès au concours de technicien territorial permettait aussi à tous ceux qui s’arrêtaient au niveau de la licence ou de la maitrîse de passer ce concours. On retrouve d’ailleurs de nombreux jeunes qui ont passé ce concours qui se retrouvent désormais en position d’assistant urbaniste d’un chef de projet ou d’un chargé de mission aménagement. On les retrouve aussi en nombre dans les services instructeurs des autorisations du droit des sols.

Face à toutes ces évolutions, dans les services d’aménagement et d’urbanisme, on peut donc s’attendre dans les années à venir à une montée en puissance de la filière administrative au détriment de la filière technique.

L’impact du nouveau cadre d’emploi des techniciens sur la filière technique :

Le décret n° 2010-1357 du 9 novembre 2010 qui réforme la catégorie B Technique met en effet fin à ce système. (Lire la suite…)

9 mai 2012

Défense des Urbanistes Territoriaux : La réponse de François Hollande

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

A la suite du courrier adressé par Urbanistes des Territoires, le Collectif National des Jeunes Urbanistes et l’APERAU , vous trouverez ci-dessous en cliquant sur le lien la réponse que nous a faite François Hollande par courrier en date du 26 mars 2012. (Cliquez sur les éléments pour les agrandir)

Nous joignons aussi la lettre de réponse faite par Jean Marc Ayrault, conseiller spécial auprès de François Hollande, suite à une rencontre qu’il a eu  avec Eric RAIMONDEAU  Vice Président d’Urbanistes des Territoires.

Défense des Urbanistes Territoriaux : La réponse de François Hollande dans Accès concours jeunes urbanistes Campagne présidentielle 2012 dans Accès concours jeunes urbanistes

D’autres candidats avaient été consultés y compris le candidat Président. Seul François Hollande a bien voulu prendre le temps de nous répondre. Nous l’en remercions, lui même, ainsi que Jean Marc AYRAULT pour l’attention qu’il a p0rté, sur les éléments et documents que nous lui avons fournis .

A l’issue de la réponse formulée par François Hollande, et pour répondre à sa demande, d’autres éléments d’informations lui ont été adressés et vous trouverez ci-dessous une lettre complémentaire qui lui a été adressée le  12 avril 2012.

 François Hollande Jean Marc Ayrault

8 février 2011

Urbanistes territoriaux en quête de reconnaissance

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

Les urbanistes territoriaux revendiquent une troisième voie entre grands corps de l’État et professionnels libéraux

par Véronique Biau, le 02/02/2011Source : metropolitiques.eu

L’inquiétude des jeunes urbanistes regroupés au sein du Collectif National des Jeunes Urbanistes face à ce qui apparaît comme une discrimination à l’encontre des diplômés de l’enseignement universitaire est tout à fait légitime. Ce collectif met en effet en cause tant la manière dont les décrets concernant le concours d’ingénieur de la fonction publique territoriale ont été rédigés que l’application que le CNFPT en a faite en 2009. Sans doute les personnes qui ont participé ou assisté à ces décisions en connaissent-elles plus précisément la logique ; mais on peut avancer, à la lumière des travaux récents sur les professionnels de l’urbanisme (Verpraet, 2005 ; Claude, 2006), l’hypothèse suivante. Dans les efforts substantiels que le groupe des urbanistes a fournis au cours de ces vingt dernières années pour s’organiser par-delà sa

(Lire la suite…)

5 décembre 2010

La ville de demain devra se faire avec les jeunes urbanistes d’aujourd’hui

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

La revue électronique metropolitiques.eu a récemment publié un article avec un titre particulièrement évocateur au regard de l’actualité en cours ces derniers mois sur les jeunes urbanistes.

Son titre « Faire la ville sans les jeunes urbanistes » rappelle d’abord  la raison d’exister du Collectif National des Jeunesurbanistes qui militent pour que les jeunes urbanistes sortant de  l’université avec leur Master puissent de présenter au conpurs d’ingénieur de la fonction publique territoriale.

Désormais la seule alternative qui s’offre à eux consiste à se présenter au conour d’attaché (niveau bac+3). Mais le recours aux contractuels se font chaque jour de plus en plus nombreux dans les collectivtés.

Je joins ci dessous ma réaction à cet article

Bonsoir

Je partage votre analyse quand vous parlez de lobbying. Mais de quel Lobbying s’agit il ? Celui des cadres territoriaux ingénieurs ? Je ne le pense pas.
Peut être est ce celui des ingénieurs de l’Etat. Conséquence des différentesLa ville de demain devra se faire avec les jeunes urbanistes d'aujourd'hui dans Accès concours jeunes urbanistes trans étapes de la décentralisation, l’Etat voit certaines de ses compétences régaliennes lui échapper dans le domaine des transports, de l’aménagement, de l’urbanisme, du logement etc etc .

(Lire la suite…)

7 août 2010

Pratiques professionnelles pour un urbanisme durable

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

Tel est le titre d’un article co rédigé avec des membres du bureau de l’association urbanistes des territoires et publié dans le bulletin de liaison de l’association des ingénieurs territoriaux de juillet août 2010. (cliquer sur l’icone pour agrandir l’image)

Les démarches pour faire progresser le dossier des jeunes urbanistes qui ne peuvent plus passer le concours d’ingénieur territorial se poursuivra à la rentrée par des rencontres avec l’association Urbanistes des territoires avec Jacques Pélissard Président de l’Association des Maires de France et les représentants de la DGCL.

ingeterrarturba.jpg

4 juin 2010

Urbanistes des collectivités : de la formation aux métiers

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Accès concours jeunes urbanistes

Article collectif rédigé par des membres de l’association Urbanistes des Territoires dans le cadre des débats en cours sur l’interdiction faite aux jeunes urbanistes de pouvoir se présenter au concours d’ingénieur territorial.

Site internet : http://www.urbanistesdesterritoires.com

Urbanistes des collectivités : de la formation aux métiers dans Accès concours jeunes urbanistes pdf utarticletraitsurbainsprojetv4030610.pdf

12

le carnet du lait |
Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT CATERPILLAR
| Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT