Urbanisme et Aménagement

2 mars 2013

Le Vieux-Port de Marseille rendu aux piétons – Aménagement – LeMoniteur.fr

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Architecture, Projet urbain

Le 2 mars est inaugurée, par l’ensemble des collectivités qui ont pris part à la réalisation de ce chantier, la semi piétonisation du Vieux-Port menée tambour battant (9 mois seulement de travaux) et aujourd’hui complètement achevée avec l’ombrière de Norman Foster.

Lire la suite  :  Le Vieux-Port de Marseille rendu aux piétons – Aménagement – LeMoniteur.fr.

Le Vieux-Port de Marseille rendu aux piétons – Aménagement – LeMoniteur.fr dans Architecture 380x329xIMAGE_20130228_20317865-380x505.jpg.pagespeed.ic.iK-nMm0L01

17 janvier 2013

Le courrier de l’Architecte : Regard sur la ville à venir, une ville éprise de vitesse

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain
Le courrier de l'Architecte : Regard sur la ville à venir, une ville éprise de vitesse dans Projet urbain 01(@Giam)_B

Mégapoles à tout berzingue ? Les évolutions certes et à vitesse grand V : l’éclatement des banlieues, la ville à la campagne et la dispersion de l’urbanité. En marge, l’essor de l’isolement et la propension d’une société au communautarisme. Reste les centres-villes, désormais lieux de passage mais aussi de flânerie. Aux lenteurs d’une pratique, la redécouverte d’un espace ? Analyse et réponses d’Alain Sarfati.  

Urbanisme et aménagement du territoire | France | Alain Sarfati

La logique de la ville européenne se heurte à celle de la ville américaine. D’où la difficulté à trouver une réponse convenable.

Le grand chantier de construction urbaine passe aujourd’hui par la création de communautés d’agglomérations. Remplira-t-il le rôle qu’un pays moderne est en droit d’en attendre ? A l’heure des projets urbains, du développement durable ou du Grand Paris, il y a un enjeu de ville dont on n’entend parler qu’épisodiquement : celui des quartiers qui se mettent en sécession, des quartiers qui se vivent comme «délaissés».

L’enjeu concerne les trente six mille communes françaises (les 202 communautés d’agglomérations existantes).

Après leur avoir donné une réalité administrative, il va falloir donner un minimum de substance, de crédibilité au concept «communautaire» pour qu’il puisse être vécu collectivement comme un support de vie, pour que l’ensemble de la population se sente concernée au-delà des limites communales, à travers des bâtiments, des équipements, des espaces… Un bien commun contemporain à partager et des symboles qui «rassemblent». L’architecture et l’urbanisme doivent être rapidement convoqués pour apporter les réponses les plus justes.

Nous savons déjà qu’il n’y aura pas de réponse unique, pas de système, pas de modèle, il ne faudra donc pas retomber dans les errements des années 50. Il faut accepter, en chaque lieu, de considérer la spécificité de chaque situation afin d’être en mesure d’apporter une réponse adéquate pour qu’une nouvelle modernité urbaine soit, toute entière, impliquée dans cette démarche. (Lire la suite…)

21 mars 2012

Marseille : le nouveau parc urbain de la Porte d’Aix

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

Publié le 19 mars 2012 | Laisser un commentaire| Modifier

 Source : www.laprovence.com par Eric ESPANET

Le paysagiste Alfred Peter remporte le concours pour la création d’un parc et l’aménagement des espaces publics

Au premier plan, la porte d'Aix avec tout un quartier entièrement rénové.

Au premier plan, la porte d’Aix avec tout un quartier entièrement rénové.Documents EuroméditerranéeEt l’heureux gagnant est… Alfred Peter. Architecte-paysagiste strasbourgeois de 55 ans, il vient de remporter le concours parmi trois équipes sélectionnées pour la création d’un parc urbain et l’aménagement des espaces publics de la ZAC Saint-Charles/Porte d’Aix. La nouvelle entrée de Marseille en arrivant de l’autoroute Nord. Ce choix devrait être entériné aujourd’hui par le conseil d’administration d’Euroméditerranée présidé par Guy Teissier. (Lire la suite…)

2 avril 2011

La facture du grand stade de Lille revue à la baisse

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

ÉQUIPEMENT SPORTIF

La facture du Grand stade de Lille nettement réduite selon Martine Aubry

Par A. l’AFP Publié le 01/04/2011 Source :   lagazettedescommunes.com                                          

La présidente de la communauté urbaine de Lille Martine Aubry s’est enorgueillie vendredi 1er avril 2011 que la facture du Grand stade de Lille en construction ait été nettement réduite pour sa collectivité, à 7,2 millions d’euros par an pendant 31 ans contre 17,2 millions à l’origine.

Ce stade ultra-moderne de 50.283 places, pressenti pour accueillir des rencontres de l’Euro 2016, d’un coût de 324 millions d’euros, disposera d’une toiture mobile et d’une « Boîte à spectacles », installée sous la pelouse naturelle.

(Lire la suite…)

1 janvier 2011

Fribourg : éco quartier de référence?

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

Fribourg-en-Brisgau, la cité idéale

Fribourg : éco quartier de référence? dans Projet urbain PHOTO%20FRIBOURG

Maisons du quartier Vauban bâties en matériaux durables

30.12.2010 | 10:30Par Laurence Estival (Paris) Source : myeurop.info

Le quartier Vauban de cette ville du Bade-Wurtenberg est un laboratoire : maisons durables hérissées de panneaux solaires, rues exclusivement piétonnes et cyclistes, logements communautaires et gouvernance collective.
3ème volet d’une série de reportages sur les villes les plus vertes d’Europe

« Nous faisons le monde que nous voulons. » Cette inscription à l’entrée du quartier Vauban, sur la façade de l’ancienne caserne française, indique immédiatement la couleur. Les 6.000 habitants du quartier, relié au centre-ville situé à trois  kilomètres par le tramway, ont depuis une dizaine d’années construit une “cité idéale” : les toits des maisons multicolores de trois étages, bâties en bois ou avec d’autres matériaux durables, sont hérissés de panneaux solaires.

Dans les nombreux espaces verts, les enfants jouent à l’abri des voitures bannies des rues étroites où seuls piétons et

(Lire la suite…)

27 décembre 2010

Séoul : Un campus signé Dominique Perrault

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

A Séoul, Dominique Perrault teste le campus idéal

LEMONDE | 27.12.10 | 15h16 Source : lemonde.fr

La question de l’avenir des universités est revenue au-devant de la scène avec le plan campus, lancé en 2010 par le gouvernement. Il se traduira par la dévolution progressive, à partir de 2011, du patrimoine appartenant à l’Etat et devrait conduire à une transformation majeure du cadre de vie des étudiants, enseignants et chercheurs, à l’instar des grandes universités américaines ou asiatiques. Les architectes s’y préparent en tout cas.

Ainsi Dominique Perrault, principalement connu comme l’architecte de la Bibliothèque François-Mitterrand, à Paris (BNF), a obtenu le Grand Prix 2010 de l’Association des architectes français à l’export (AFEX), pour l’édifice qu’il a conçu au coeur de l’université féminine d’Ewha, à Séoul (Corée du Sud).

Cette réalisation est présentée jusqu’au 27 février à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris, en même temps que six autres projets

(Lire la suite…)

22 décembre 2010

Smets et l’ile de Nantes

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

La vision Smets de l’île de Nantes

Créé le 17.12.10 à 04h35 — Mis à jour le 17.12.10 à 04h35

Marcel Smets était hier soir au CCO.Marcel Smets était hier soir au CCO. F. elsner Source :  www.20minutes.fr   Frédéric Brenon

Urbanisme Le nouvel architecte de l’île s’est exprimé sur les gros dossiers

Tout récent successeur d’Alexandre Chemetoff, le nouvel architecte-urbaniste de l’île de Nantes, le Belge Marcel Smets, a livré pour la première fois hier soir sa vision du projet aux Nantais à l’occasion d’un débat organisé par Place publique. Morceaux choisis.

Un CHU ouvert. « Un hôpital de 200 000  m2, c’est plus grand que le Louvre! Mais on ne peut pas le penser comme une énorme forteresse. Il faudrait que la ville pénètre à travers. On trouve quelques exemples intéressants en Belgique, en Suède ou aux Pays-Bas où des rues le traversent. L’hôpital du 21e siècle devra être humain. Et Nantes devra être à la pointe. Je ne veux pas être responsable d’une horreur. »

Un tramway pour 2020. « On ne peut pas implanter le CHU si on ne peut pas y accéder par un transport public très performant comme le tramway. On travaille ainsi sur une hypothèse en deux phases : une ligne de Chronobus en 2013 puis une ligne de tramway en 2020. »
Déplacer les voitures. « Une grande partie du trafic automobile ne fait que traverser l’île. On pourrait, en construisant des ponts, créer une ceinture où des grandes voies contournent l’île et le centre, à l’intérieur du périphérique. »

Le MIN transféré ou transformé. « Il y a une discussion à la CCI pour un déplacement du Marché d’intérêt national. Mais peut-être pourrait-on le transformer, ouvrir ce lieu au public, un peu à l’image des anciennes halles de Paris? »

Un parc au lieu d’un bassin à l’ouest. « L’idée du bassin est pour moi importante : il faut entre les deux rives une sorte de lieu ouvert permettant de diviser la pointe ouest en deux. Mais on pense plus à un parc car c’est très compliqué de faire entrer le fleuve à l’intérieur. »

Navigation plutôt côté Pirmil. « Pour ne pas faire obstacle aux piétons et cyclistes, il faudrait des ponts aussi bas que possible. Mais se pose alors le problème de la navigation. J’envisage son développement plutôt sur le bras de Pirmil que sur le bras de la Madeleine. »

Gare à la surenchère architecturale. « J’ai le sentiment d’une certaine surenchère. Que les promoteurs essaient de faire mieux que les précédents en privilégiant le spectaculaire. La qualité architecturale c’est un tout, c’est différent de la décoration de façade. Tout bâtiment ne doit pas être un monument. »

Frédéric Brenon

9 décembre 2010

Le Grand Paris

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

Le Grand Paris c’est le « visage de la France de demain », s’enthousiasme Maurice Leroy

Avec l’AFP | 07/12/2010 | Publié dans : lagazettedescommunes.com

Le Grand Paris c’est « la ville monde », le « visage de la France de demain », a déclaré lundi 6 décembre le ministre de la Ville, Maurice Leroy, à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où il a effectué sa première sortie depuis son entrée dans le gouvernement remanié de François Fillon.

« Le Grand Paris c’est la ville dont tout notre pays a besoin, c’est la réponse à la question de l’attractivité dont notre pays et peut-être même plus largement, dont l’Europe a besoin », a dit M. Leroy dont le ministère englobe ce projet.

(Lire la suite…)

5 décembre 2010

Demande de classement à L’unesco pour l’estuaire de la Loire

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

L’estuaire vise le label Unesco

Oublié par l'Unesco, l'estuaire de la Loire mise sur ses atouts pour décrocher le label.

Oublié par l’Unesco, l’estuaire de la Loire mise sur ses atouts pour décrocher le label. F. Elsner / 20minutes.fr

 La métropole nantaise travaille à une demande de classement

Les communes du val de Loire célèbrent ce week-end le dixième anniversaire de l’inscription du fleuve sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Quatre départements sont concernés par l’événement mais pas la Loire-Atlantique puisque le secteur classé, qui débute à Sully-sur-Loire (Loiret), s’arrête à quelques kilomètres, à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire). Une absence étonnante qu’aimeraient corriger Nantes métropole et la ville de Nantes en obtenant le classement de l’estuaire au patrimoine mondial.

Des retombées et des contraintes
« Nous préparons le dépôt d’une demande auprès de l’Unesco », confirme Stéphane Junique, adjoint PS au maire de Nantes, chargé du patrimoine. « Nous sommes déjà au travail avec une petite équipe. Ce n’est pas un coup médiatique, c’est un vrai défi. » Le dossier de l’estuaire porterait sur ses spécificités « environnementales, architecturales, historiques, et sur le partage des activités humaines (culture, industrie) ». Le périmètre s’étirerait au minimum de Saint-Nazaire à Nantes, mais pourrait s’étendre plus en amont. « Il y a beaucoup de choses à définir en consultant les collectivités et partenaires, précise Stéphane Junique. C’est une démarche qui prend beaucoup de temps. Certaines villes ont mis près de vingt ans ! On veut se donner les moyens que notre dossier soit retenu lorsqu’on le présentera. »
L’inscription à l’Unesco apporterait des « retombées touristiques et culturelles très importantes ». Mais elle engendre aussi des contraintes « à ne pas négliger ». « On ne fait plus ce qu’on veut en terme d’aménagement. Or il ne faudrait pas “muséifier” le territoire. Tout devra donc être parfaitement réfléchi ».

Frédéric Brenon

26 novembre 2010

Lyon Part Dieu : Un rêve d’urbaniste dénaturé

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Projet urbain

Source :www.lyon-info.fr

« La Part-Dieu est un échec retentissant ! »

« Il serait temps qu’on commence à démolir à la Part-Dieu ». Celui qui le dit est pourtant le même qui l’a bâtie il y a 40 ans. Peu connu des non-initiés, Charles Delfante, aujourd’hui âgé de 84 ans, était le patron de l’urbanisme lyonnais dans les années 60 et 70. A l’origine du projet d’aménagement du quartier Part-Dieu, il raconte cette grande épopée dans un livre, « à la manière d’un roman autobiographique ». Mardi soir, il était l’invité de la Maison d’architecture Rhône-Alpes pour une séance de dédicace.

Au moment où Delfante arrive aux commandes du service d’urbanisme de la ville de Lyon, deux constats l’attendent : Lyon ne possède alors ni bibliothèque moderne, ni salle de concert conséquente, de cinéma d’art et essai, ni de lieu d’expositions, de réunions, et les commerces n’ont plus de terrain pour se développer… Lyon doit absolument se doter

(Lire la suite…)

12

le carnet du lait |
Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT CATERPILLAR
| Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT