Urbanisme et Aménagement

7 avril 2013

Rythmes scolaires : pour les maires ruraux, la réforme conduit à un transfert de charges de l’Etat vers les collectivités

Publié par Eric RAIMONDEAU dans Refondation de l'école

Source : localtis.fr Refondation de l’EcolePublié le vendredi 5 avril 2013

Les maires ruraux ont résumé leurs griefs contre la réforme des rythmes scolaires dans une motion intitulée « La refondation de l’école passe aussi par la réforme des rythmes scolaires : un défi national à relever ». Le texte, adopté lors d’une Assemblée générale de l’Association des maires ruraux de France (AMRF) qui s’est tenue à Lyon les 23 et 24 mars, part du principe que la réforme des rythmes scolaires équivaut pour les maires ruraux à « un transfert de charges de l’Etat vers les collectivités ». 
Démonstration : « l’Education nationale est d’abord une obligation de l’Etat alors qu’au final, la réforme se traduira pour les élèves, par une heure de moins en présence des enseignants. En conséquence, il s’agit bien d’un transfert de charges de l’Etat vers les collectivités ». 
Implication directe : L’Etat doit financer ce transfert de charge.

« Une aide financière pérenne et juste »

Les maires ruraux n’en restent pas là. Selon eux, le financement de l’Etat doit se traduire par une « aide financière pérenne et juste, qui compense les écarts de moyens entre (Lire la suite…)

le carnet du lait |
Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CGT CATERPILLAR
| Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT